Mon coeur en vitrine

Pulse Room

Dans la pièce du Musée d’art contemporain, rien. Un parquet et une lumière jaune. Des alignements d’ampoules à incandescence au plafond. Pas même un texte d’intention au mur, qui m’aurait au moins permis de faire tapisserie sans avoir l’air d’un lapin dans des phares. Je suis arrivée là traînée par une amie consultante en art. Et je ne comprends pas ce qui se passe.

Une personne s’avance vers un petit stand et attrape deux tubes métalliques. Les ampoules scintillent puis clignotent avant de battre au rythme de ce que je comprend être les pulsations cardiaques de la femme. C’est calme et régulier. Et lorsqu’elle lâche les tubes, les ampoules se remettent en veille.

Nous avons été plusieurs à nous lancer à sa suite. A chaque fois, on a assisté à une débauche de lumières, des pulsations frénétiques de petits oiseaux affolés, la discothèque des coeurs timides qui se démasquent.

L’installation « Pulse Room » a été créée en 2006 par Rafael Lozano-Hemmer.
Site web : Lozano-Hemmer

Photos : Rochard-Max Tremblay
Prochaine exposition du projet : Rafael Lozano-Hemmer : A draft of Shadows, Bildmuseet, Umeä, Sweden, 2014-2015

 

POUR ALLER PLUS LOIN:

– Un autre projet qui allie lumière et pulsation cardiaque du spectateur : Heart Beats Light, par Active Creative Design – Patrice Mugnier et Kuei Yu Ho

Laisser un commentaire