Lithographs, ou les mots tatoués.

Litographs ou les mots tatoués, citation livre en tatouage éphémère, texte Alice au pays des merveilles en tatouage éphémère, tatouage éphémère pour enfant, texte en tatouage éphémère
Crédit : Never Going Home

Celui qui a inventé le livre était un génie. Si l’histoire avait retenu son nom, il mériterait sa statue. Sur les places, dans les parcs, devant les écoles : « A toi, l’humanité reconnaissante ».

Sauf qu’il nous a fait une vacherie. Il a inventé un truc boiteux.

Un livre, c’est l’antithèse de la consommation de masse. Tu l’ouvres, tu le lis, tu le fermes. Pour qu’une deuxième personne en profite, il faut que tu lui passes le livre. Et encore, il faut que tu lui expliques d’abord ce qu’il y a dans le livre pour qu’elle se décide à le lire. A moins que tu ne sois Brad Pitt, Benedict Cumberbatch ou Jennifer Lawrence : aucun argument requis, ta belle gueule suffit.

Tu peux toujours lire à haute voix dans un lieu public. Mais toutes les stations de métro de Paris ne suffiront pas à imposer l’intégrale du Seigneur des anneaux aux usagers dont la bienveillance risque par ailleurs de s’émousser avant la fin du premier chapitre.

J’ai l’air d’aligner des banalités mais pensons-y un peu : comment donner envie d’attraper un livre, de l’ouvrir, de le lire, de le fermer ? Comment transmettre toute l’émotion contenue dans un petit tas de feuilles de mauvaise qualité imprimées tout serré ?

Oubliez les campagnes d’affichages, les actions dans les écoles, les livres abandonnés sur les bancs par des inconnus. Lithographs a eu une idée bien plus poétique qui s’appuie sur une communauté de geeks amoureux des mots.

Dans le cadre d’une campagne Kickstarter, ils ont vendu l’intégralité des 55 668 mots écrits par Lewis Caroll pour  « Alice au pays des merveilles » et de « De l’autre côté du miroir », soit 5 208 tatouages temporaires. Les acheteurs sont invités à envoyer une photo de leur tatouage pour composer « La plus longue chaîne de tatouages au monde ».

L’objectif de Lithographs était de faire la promotion de leur nouvelle gamme de tatouages temporaires aux citations extraites de grands classiques de la littérature comme Moby Dick, Les aventures de Sherlock Holmes, Hamlet ou encore Peter Pan. Après les t-shirts, les affiches et les tote-bags, Lithographs poursuit sa mission de valorisation du livre en célébrant l’influence que quelques mots peuvent avoir dans nos vies au point de vouloir nous les écrire sur la peau.

On trouve pire pour introduire une conversation que d’avoir écrit sur le bras : « Qui êtes VOUS ? demanda la chenille».

 

Crédit photo : never going home

Laisser un commentaire