Un certain 14 Juillet!

klimt

Oh je vous entends d’ici. Vous avez lu le titre de ce post et vous avez pensé « Encore un post sur une fête nationale ». Raté.
Je ne vous parlerai pas du 14 juillet 1789 ni du 14 juillet 1790, mais du 14 juillet 1862. Ce certain 14 juillet naquit en Autriche un certain Gustav Klimt.
Après une formation aux arts décoratifs, Gustav Klimt élaboré un style personnel, qui tout en s’inspirant d’un style néo-classique académique, s’impose par sa modernité et son originalité. Dans la mouvance de l’Art Nouveau français et du Jugendstill allemand, il s’impose comme l’un des chefs de file de la Sécession Viennoise.
Son univers pictural figuratif, composé de personnages féminins qui semblent émerger de fonds de mosaïques soulignées d’or, est probablement l’un des plus accessibles. Et des plus riches : ses allégories empruntent à la mythologie classique, de l’arbre de vie à la figure du poète, tout en questionnant leurs sujets. Ses oeuvres seront controversées, accusées de porter atteinte aux bonnes moeurs ; trois d’entre elles (La Philosophie, la Jurisprudence et L Médecine) seront détruites par les nazis, qui en confisqueront beaucoup d’autres. A partir de 1908, Klimt délaissera les portraits et les dorures pour des paysages d’une sérénité incomparable.
Aujourd’hui, Klimt compte parmi les peintres les plus populaires. Il a créé plus de 230 tableaux dont 54 paysages, dont les reproductions sur les supports les plus variés et les plus originaux sont disponibles à l’échelle de la planète.

Et on ne résiste pas à ces livres Jeunesse futés et bien pensés :
– Le Chat de Gustav Klimt, Grasset Jeunesse ; pour les plus jeunes
– Le Petit Klimt, Happy Museum – RMN ; pour les plus grands.

Laisser un commentaire